Meilleure offre Renault Twingo E-Tech en LLD : Simulation LLD !

La gamme de véhicules électriques chez Renault ne cesse de s’étoffer avec une caractéristique principale : les modèles se distinguent par leur accessibilité tarifaire.

C’est le cas de la Renault Twingo E-Tech qui, en plus d’être abordable, a aussi l’avantage d’être accessible en LLD.

Renault Twingo E-Tech : une des voitures électriques les plus abordables du marché

Dévoilée début mars et mise sur le marché à l’automne 2020, la Renault Twingo E-Tech électrique vient enrichir la gamme électrique du constructeur en ciblant particulièrement le segment urbain. Contrairement à la ZOE qui partage des similitudes avec la plateforme de la Clio 4 tout en arborant des caractéristiques spécifiques, la Renault Twingo électrique conserve les traits de ses homologues thermiques. Ce choix permet à la marque de rationaliser les coûts en simplifiant le processus d’industrialisation du modèle. Pour sa nouvelle Twingo électrique, Renault a opté pour une motorisation dérivée du groupe propulseur de la ZOE. Positionné à l’arrière, ce moteur développe une puissance de 60 kW (81 chevaux), soit une performance comparable à celle de sa cousine, la Smart EQ Forfour. Avec un couple de 160 Nm transmis aux roues arrière, la Twingo électrique assure une dynamique de conduite similaire à celle des modèles à essence, avec une accélération de 0 à 50 km/h réalisée en 4,2 secondes.

Étant donné ses dimensions compactes, il n’a pas été envisageable d’installer la batterie de 52 kWh de la ZOE. Cette décision vise à mieux correspondre à l’usage urbain du véhicule tout en maintenant un prix compétitif par rapport aux modèles thermiques équivalents. La Twingo électrique est équipée d’un pack batterie de 22 kWh, produit par Renault et utilisant des cellules fournies par LG. Avec une capacité utile de 21,3 kWh, elle peut parcourir jusqu’à 190 km selon le cycle mixte WLTP. Le principal argument de la Twingo E-Tech n’est probablement pas sous le plancher et le capot. Toutefois, elle possède un sérieux avantage tarifaire. La citadine fait partie des voitures électriques les moins chères du marché en se négociant à 25 550 euros, avant déduction du bonus écologique. Parmi ses rivaux figurent la nouvelle Citroën ë-C3 à 24 000 euros ou la Fiat 500 e à 30 400 euros.

La citadine électrique éligible au leasing social

La Renault Twingo E-Tech coche décidément toutes les cases chez les électromobilistes recherchant le véhicule électrique le plus abordable du marché. En plus de se négocier à des tarifs bas, la citadine électrifiée vient aussi d’intégrer le programme de leasing social. Pour rappel, le leasing social est une initiative mise en place par le gouvernement français dans le but de faciliter la transition vers des véhicules entièrement électriques pour les ménages les plus modestes. Ce dispositif permet ainsi d’accéder à un véhicule électrique sans nécessiter son acquisition, en échange du paiement de loyers mensuels.

Dans le cadre du leasing social, le montant maximal du loyer est plafonné à 150 euros par mois. À la fin du contrat, les bénéficiaires ont le choix entre deux options. La première est de rendre le véhicule à la fin de la période de leasing sans aucune obligation supplémentaire. Sinon, les utilisateurs ont également la possibilité d’acheter le véhicule à sa valeur résiduelle à la fin du contrat. Cette option leur permet de conserver le véhicule électrique après la période de leasing, moyennant le paiement du montant résiduel déterminé par le contrat. Pour en revenir à la Renault Twingo E-Tech, elle devient accessible à partir de seulement 40 euros par mois incluant un ensemble complet de services comprenant l’entretien, une assistance 24/24 et une garantie complète. En outre, Renault propose généreusement 6 mois de recharge gratuits pour toutes les versions de la Twingo E-Tech.

Quel avantage de financer la Renault Twingo E-Tech en LLD ?

Pour pouvoir bénéficier du leasing social, plusieurs critères doivent être respectés. En plus de devoir effectuer un trajet quotidien de plus de 15 km (ou 8000 km par an) pour se rendre au travail, le demandeur doit certifier de revenus modestes, inférieurs à un seuil de revenu fiscal de référence de 15 400 euros par part. Pour les personnes ne remplissant pas ces conditions, l’alternative est de souscrire à un leasing traditionnel à l’instar de la Location Longue Durée (LLD). Les tarifs restent relativement abordables parce que Renault propose sa citadine à 100 euros par mois dans le cadre d’une LLD classique.

L’offre applicable jusqu’en mars 2024 évolue en fonction des conditions du marché. La LLD est intéressante dans la mesure où elle permet de mieux contrôler son budget automobile grâce à des mensualités tout inclus, englobant souvent l’entretien, l’assistance et parfois même l’assurance du véhicule. La possibilité de souscrire à une LLD sans apport facilite également l’accès à un véhicule neuf, sans avoir à débourser une somme d’argent importante au départ. Les démarches administratives sont aussi plus simples puisque la société de leasing se charge généralement de l’acquisition du véhicule, de l’immatriculation et d’autres formalités. Enfin, au terme du contrat, le locataire n’a pas à se soucier de la revente du véhicule, puisque celui-ci est restitué à la société de leasing, ce qui évite les préoccupations liées à la décote.

Pourquoi et comment faire une simulation de LLD ?

La simulation permet d’estimer le coût total de la location y compris les mensualités, les éventuels frais supplémentaires et les services inclus (entretien, assurance.). En simulant plusieurs offres de LLD, il est plus aisé de comparer les prix, les conditions et les services proposés par différents prestataires ou concessionnaires automobiles. Pour faire cette simulation, il faut commencer par sélectionner un prestataire de services de LLD, qu’il s’agisse d’une banque, d’une société de leasing ou d’un concessionnaire automobile.

Rendez-vous ensuite sur le site web du prestataire choisi pour y rechercher l’outil de simulation de LLD. Il est généralement disponible sur la page dédiée aux offres de location. L’utilisateur doit compléter les informations demandées dans le simulateur comme le modèle de voiture souhaité, la durée de la location, le kilométrage annuel prévu. Une fois les informations saisies, le simulateur générera un devis détaillé comprenant les mensualités, les frais éventuels, les services inclus et d’autres détails importants.